Logo Terres de Paroles

Imre Kertész

Prix Nobel en 2002, Imre Kertész est né en 1929 à Budapest, dans une famille juive d’origine modeste. Déporté à Auschwitz à quinze ans, il est ensuite transféré à Buchenwald. Une expérience qu’il a exorcisée dans Être sans destin, Le Chercheur de traces ou encore Kaddish pour l’enfant qui ne naîtra pas. Revenu en Hongrie en 1945, il entame une carrière de journaliste bientôt battue en brèche par le régime de Rakosi. Il se consacre alors à l’écriture et à la traduction. Son œuvre fait le pont entre le totalitarisme nazi et la dictature communiste (Le Refus), le néant concentrationnaire et celui de l’effondrement des blocs (Liquidation ). Tous ses livres – dont le dernier, L’Ultime auberge, qui décrit notamment son combat contre la maladie de Parkinson, ont été publiés par Actes Sud.

Imre Kertész © Hungary Today
Imre Kertész © Hungary Today

Samedi 30 Mai

Cany-Barville

Salle du bailliage de caux
15h00
Lecture

Du 26 Mai au 7 Juin 2015

lunmarmerjeuvensamdim
mai
262728293031
juin
1234567

Terres de Paroles sur Facebook   Terres de Paroles sur Twitter